Le site      www.everyoneweb.fr/estivalemilie     va bientôt remplacer ce blog.       

Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange… Mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de ces deux êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois ; mais j’ai aimé. Alfred de Musset       

 livremecacoeur

Les extraits de
La Mécanique du coeur
 

La première phrase
Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. La plus belle phrase
Imperceptiblement, je me laisse tomber amoureux. Perceptiblement, aussi. A l’intérieur de mon horloge, c’est le jour le plus chaud du monde. 
Morceau choisi
Dehors, il neige de plus en plus fort. Le lierre argenté grimpe sous les toits. Les roses translucides s’inclinent aux fenêtres, enluminant les avenues. Les chats se changent en gargouilles, leurs griffes plantées dans la gouttière. 

La mécanique du coeur Le jour de la naissance de Jack, en 1874 à Edimbourg, est si froid que son coeur en reste gelé. La sage-femme qui l’a mis au monde, mi-sorcière mi-chaman, remplace l’organe défectueux par une horloge qu’il ne faut pas oublier de remonter tous les matins. Le garçon doit aussi éviter toute émotion : pas de colère, pas d’amour. Mais il va rencontrer une chanteuse de rue au regard de braise… 

 

2 Réponses à “”


  • LA BOUEE
    Tous les jours, la bouée se jette à l’eau. Amie des enfants, elle les porte et les rassure. Adepte de l’aquagym, elle lutte contre le dégonflement. Dés qu’elle a un creux, elle inspire un bon bol d’air dioxydé pour ne pas crever.

    2nd7

  • Résume de la pièce Athalie de Racine
    Acte 1
    Joad, le grand-prêtre juif, s’assure qu’Abner, officier de l’armée, soutiendrait un éventuel descendant du roi de Juda s’il apparaissait. Puis il convient avec son épouse Josabet de révéler l’existence de Joas afin de détrôner Athalie et de ramener le pays à la vraie religion.

    Acte 2
    Athalie est allée dans le temple juif et y a trouvé un enfant qu’elle avait déjà vu en rêve. Elle ignore que cet enfant est Joas, son petit-fils. Elle demande à Joad de faire venir cet enfant. Séduite par son intelligence, elle l’invite à venir vivre avec elle au palais. Joas, qui a été éduqué dans la religion juive par le grand-prêtre, la repousse.

    Acte 3
    Craignant un complot de Joad, Athalie veut qu’il lui envoie Joas comme otage. Le grand-prêtre se prépare à proclamer Joas comme roi afin de la prendre de vitesse.

    Acte 4
    Joad révèle à Joas qu’il est le descendant et le successeur des rois de Juda. Les prêtres barricadent le Temple.

    Acte 5
    Athalie s’apprête à déloger les rebelles du Temple. Elle vient pour réclamer l’enfant. Joad lui révèle qui est Joas. A l’extérieur, les assaillants sont pris de panique et s’enfuient. Joad fait exécuter Athalie.
    Bossert Anaïs

Laisser un Commentaire




poésie c'est de l'art ,prov... |
athkanna philosophie |
lechatquifume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aaronjosu
| lectures, actualités et photos
| Auberge-Atelier