La Disparition, Georges PEREC

La Disparition, Georges PEREC  Le travail de l’écrivain ou l’écriture sous contrainte Le lipogramme consiste à composer des textes en s’interdisant l’emploi d’une ou plusieurs……..…… .
La Disparition , de Georges Perec , est un roman entièrement écrit sans ……………………. Dans le passage qui suit  le héros de l’histoire, Anton Voyl, souffre d’insomnies . 
Un voisin compatissant l’accompagna à la consultation à l’hôpital Cochin. Il donna son nom, son rang d’immatriculation à l’Association du travail. On l’invita à subir auscultation, palpation, puis radio. Il fut d’accord. On l’informa : souffrait – il ? Plus ou moins, dit–il. Qu’avait – il ? Il n’arrivait pas à dormir ? Avait – il pris un sirop ? Un cordial (1)? Oui, il avait, mais ça n’avait pas agi. Avait – il parfois mal à l’iris ? Plutôt pas. Au palais ? Ca pouvait ; Au front ? Oui. Aux conduits auditifs? Non, mais il y avait, la nuit, un bourdon qui bourdonnait. On voulut savoir : un bourdon ou un faux – bourdon ? Il l’ignorait. 

Il fut bon pour l’oto-rhino, un gars jovial, au poil ras, aux longs favoris roux, portant lorgnons, papillon gris à pois blancs, fumant un cigarillo qui puait l’alcool. L’oto-rhino prit son pouls, l’ausculta, introduisit un miroir rond sous son palais, tripota son pavillon, farfouilla son tympan, malaxa son larynx, son naso – pharynx, son sinus droit, sa cloison. L’oto-rhino faisait du bon travail, mais il sifflotait durant l’auscultation ; ça finit par aigrir Anton.  1.        Boisson alcoolisée Pour préparer le commentaire 1.        Rédiger une fiche biographique sur Georges Perec et l’OULIPO . 2.       Repérez les différents procédés stylistiques et mesurez leur effet comique et humoristique. 3.       Sur le plan imaginaire, à quoi aboutit ce travail sur les contraintes ? 

   

   

1 Réponse à “La Disparition, Georges PEREC”


  • Ah,la [i]Disparition[/i] de Perec… J’ai pris plaisir à le lire. C’est un véritable tour de force, et son lipogramme le plus réussi. Non seulement il parvient effectivement à ne jamais employer la lettre « E », mais en plus il le fait avec habileté, puique le style adopté reste élégant à souhait, sans compter la dimension huoristique qui s’en dégage.

Laisser un Commentaire




poésie c'est de l'art ,prov... |
athkanna philosophie |
lechatquifume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aaronjosu
| lectures, actualités et photos
| Auberge-Atelier